Choisir un terreau pour le jardin

0

Vous êtes novice en jardinage et ne savez pas trop par où commencer? Choisir le bon terreau est la première étape avant de passer aux travaux pratiques. En effet, il sera votre dénominateur commun, que vous souhaitiez constituer un massif de fleurs, un potager ou même une haie ou des plantations en pot. Alors, quel terreau pour quel usage? Blog Potager fait le point.

Qu’est-ce que le terreau ?

terreau-plantation-jardin

Le terreau est un substrat – une base matérielle – de culture, comprenant en règle générale des engrais. C’est un mélange de terre végétale et de produits de décomposition (débris végétaux, feuilles, etc.) auquel peuvent être ajoutées toutes sortes d’éléments à des fins spécifiques :

  • la tourbe blonde ou brune : elle apporte de la souplesse, allège la texture et aide à retenir l’eau, l’air et les éléments nutritifs ;
  • l’argile : elle aide également à retenir l’eau ;
  • le sable : il améliore le drainage ;
  • les écorces compostées : elles améliorent l’aération ;
  • les fibres de bois : elles allègent le terreau ;
  • l’engrais retard : il apporte les nutriments nécessaires au bon démarrage des plantations ;
  • la perlite : elle améliore l’aération du terreau, tout comme la vermiculite ;
  • le fumier : il apporte du corps au substrat et un excellent amendement organique.

Comment choisir son terreau ?

En jardinerie, il existe un grand nombre de types de terreaux, à choisir en fonction des cultures envisagées et de la nature de votre sol si le terreau est utilisé pour des cultures en pleine terre. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • le terreau universel : il est destiné uniquement aux plantations d’extérieur, théoriquement pour arbres, arbustes, fruits, légumes, fleurs et massifs. Toutefois, en pratique, il convient surtout à la plantation d’arbres et d’arbustes ;
  • le terreau de feuilles : terreau universel de très bonne qualité, – issu de la décomposition de feuilles mortes – il convient à tous les usages ;
  • le terreau horticole : il est idéal pour la culture des fleurs et arbustes fleuris ;
  • le terreau pour gazon : c’est un terreau fin et léger à utiliser pour regarnir par terreautage les zones abîmées ;
  • le terreau potager : riche en matières organiques, contenant de l’azote, du phosphore et du potassium, ce terreau est parfaitement adapté à la culture des légumes.

Apporter le bon terreau à la plante cultivée, c’est se garantir des cultures saines et des résultats probants de floraisons et de récoltes. Alors pourquoi s’en priver ?

Partager.

Laisser un commentaire