Fiche pratique : entretien des plantes carnivores

Entretien des plantes carnivores, arrosage plantes carnivores, eau pour plantes carnivores

Malgré leur aspect guerrier, les plantes carnivores sont plus fragiles qu’elles n’y paraissent : elles ont donc besoin d’un entretien approprié. On vous donne donc quelques bons conseils pour les cultiver au quotidien.

Bon à savoir avant de commencer : malgré toute votre bonne volonté, n’en faites pas trop! Même si on peut accompagner leur croissance, les plantes carnivores doivent apprendre à se développer et à se nourrir par elle même pour pouvoir survivre. L’idée est donc de reproduire un état sauvage amélioré.

plante-carnivore

L’arrosage d’une plante carnivore

L’eau que vous donnez à vos plantes carnivores doit être surveillée de près : bien souvent, l’eau du robinet ne leur convient pas du tout. En effet, celle ci contient beaucoup trop de sels minéraux et de calcaire : ces deux éléments nuisent grandement au développement d’une plante carnivore. On conseille donc de leur donner une eau filtrée, c’est à dire issue d’un adoucisseur d’eau ou d’une fontaine à eau… voire de l’eau complètement déminéralisée, pour que le terreau dans lequel elles grandissent reste acide.

Source illustration : Getty Images

L’arrosage d’une plante carnivore doit être fréquent : pour vous aider à trouver le bon rythme, assurez vous que la terre dans laquelle elle pousse soit toujours humide.

La taille et le rempotage d’une plante carnivore

Attention, on ne taille pas une plante carnivore comme on taillerait une haie ou un bonsaï : on se contente d’enlever régulièrement les feuilles et parties mortes.

Pour le rempotage, tout dépend de l’eau que vous utilisez : certaines réduisent la qualité de la terre. En règle générale, quand une plante carnivore est arrosée avec la bonne eau, on peut se contenter de la rempoter tous les 3 ans. Lors de l’acquisition, ne placez surtout pas votre plante carnivore dans le même substrat que pour les plantes d’intérieur!

En effet, l’idéal est de reproduire un environnement naturel en optant pour un mélange de tourbe blonde (avec sphaignes) et de sable non calcaire (qui servira à drainer) : n’hésitez donc pas à demander conseil au moment de l’achat!